News

Où se mettre en vente en Allemagne ?

L’Allemagne est un grand marché du commerce électronique. Il est peuplé d’acheteurs intelligents, avertis et bien familiarisés avec les achats en ligne. C’est un marché mature, dont la croissance ralentit, mais sa taille, son infrastructure et l’état avancé du commerce électronique attirent toujours des vendeurs mondiaux.

Principales caractéristiques du marché et des consommateurs allemands

L’Allemagne est un pays très peuplé avec un taux de pénétration d’Internet élevé et des millions de consommateurs font régulièrement des achats en ligne. Il fait partie des principaux marchés d’Europe en termes de population, d’utilisation d’Internet et de pouvoir d’achat total. L’allemand est parlé par 95 % de la population locale.

Lire également : Comment mettre un foulard triangulaire ?

Le marché allemand du commerce électronique en chiffres

  • 80,69 millions — Population
  • 89 % — Pénétration d’Internet
  • 87 % — Population faisant ses achats en ligne
  • 4 millions – Eshoppers

A lire en complément : Comment mettre un bandana sur les cheveux mi-longs ?

Comportement en ligne

Un acheteur allemand typique a entre 30 et 40 ans et vit dans une zone urbaine du pays. Il existe des différences entre les acheteurs allemands d’Allemagne de l’Ouest et les acheteurs de l’Est, ce qui est en rapport avec la Seconde Guerre mondiale.

En Allemagne de l’Est, les revenus ont tendance à être plus faibles et les taux de chômage plus élevés. Les vendeurs en ligne doivent tenir compte des différences culturelles et historiques en proposant diverses options de livraison, de paiement et de retour.

En outre, face aux acheteurs en ligne allemands, les vendeurs de commerce électronique internationaux doivent absolument tenir compte des différences culturelles. Par exemple, les Allemands ont plus de personnalité privée que les Britanniques et lorsqu’ils prennent des décisions d’achat en ligne, leur niveau de confiance est inférieur.

Il est donc essentiel de rassurer les vendeurs allemands quant à l’utilisation des données personnelles. Les consommateurs allemands sont également axés sur la sécurité et n’aiment généralement pas payer d’avance.

De plus, les vendeurs ne devraient pas être surpris par la curiosité de l’acheteur allemand à propos des aspects juridiques.

Avant d’acheter un produit en ligne, 82 % des Allemands liront d’abord les conditions générales de la vente.

La confiance, la fidélité, la familiarité, la qualité et la sécurité sont des valeurs fondamentales des consommateurs en Allemagne. Étant donné que les détaillants locaux de confiance et reconnus sont privilégiés, les vendeurs internationaux doivent viser un site Web localisé, avec le domaine .de si possible.

En outre, une déclaration légale confirmant le propriétaire du site, alias Impressum, doit être incluse sur les sites Web.

Les labels de qualité, les certificats, les badges et les symboles sont également susceptibles de rapprocher les acheteurs allemands de votre marque.

Il convient également de noter qu’en raison de la compétitivité du marché allemand, les acheteurs peuvent se permettre d’être pointilleux et exigeants en matière de service client et de délais de livraison. Pour répondre à leurs attentes, vous devez être fiable, rapide, prudent, sûr et connaître les lois allemandes.

Enfin, conformément à la loi allemande, les consommateurs peuvent retourner leurs achats dans les 14 jours sans avoir à explication.

Cela se traduit par des taux de retour plus élevés.

Catégories de produits populaires

Parmi les principaux produits achetés par les acheteurs en ligne allemands figurent les vêtements/chaussures, les livres, l’électronique domestique, les CD et les films/DVD.

Et qu’est-ce que les Allemands aiment acheter à l’étranger ?

  • Pièces et accessoires pour véhicules
  • Vêtements, chaussures, accessoires
  • Maison et jardin
  • Articles de sport

Logistique, livraison et expédition

L’infrastructure allemande est bien développée avec un réseau logistique concentré. En Allemagne, il existe un service postal national privatisé (Deutsche Post). Sa filiale, DHL, joue un rôle important dans le paysage maritime européen.

Parmi les autres acteurs importants du marché en Allemagne, citons MyHermes (groupe Otto) et DDP.

La méthode de livraison la plus populaire en Allemagne est la livraison à domicile, préférée par 87 % de la population. Cependant, les acheteurs allemands sont de plus en plus ouverts aux alternatives de livraison, tels que le Click & Collect et la livraison aux points de ramassage, par exemple les casiers à colis, ce qui évite à l’acheteur de payer une prime pour les commandes urgentes.

Les vendeurs en ligne internationaux doivent se rappeler que l’Allemagne possède l’une des procédures douanières les plus précises au monde.

Par conséquent, si le colis est retenu pour une enquête plus approfondie, il en résultera des retards supplémentaires.

Si vous utilisez un centre de distribution en Allemagne pour stocker votre stock à livrer à vos clients privés, vous devrez vous enregistrer à la TVA en Allemagne. Une fois enregistrés à la TVA, les vendeurs en ligne doivent fournir une facture aux clients.

Les prix d’expédition peuvent être réduits en proposant la livraison aux points de retrait. C’est un bon moyen de supprimer le coût de la prime payée dans le cas d’une livraison à domicile.

De plus, pour mettre en place une stratégie d’expédition et de vente réussie, il est nécessaire de prendre en compte le pourcentage de retour élevé en Allemagne. C’est pourquoi vos messages marketing destinés aux vendeurs allemands doivent inclure des retours gratuits. C’est de Il est très important de comprendre les raisons des retours. De cette façon, vous serez en mesure de gérer efficacement votre catalogue de produits mis à la disposition des acheteurs allemands.

Le contenu de votre liste de produits doit décrire en détail l’article, sa qualité et ses fonctionnalités, ce qui peut être obtenu à l’aide de photos haute définition, de zooms d’image, de fonction de rotation et de descriptions détaillées des produits. De cette façon, l’acheteur saura exactement à quoi s’attendre. En conséquence, les chances qu’ils soient déçus par un produit qui ne répond pas à leurs attentes et souhaitent retourner l’article seront beaucoup plus faibles.

Modes de paiement

Les méthodes de paiement préférées des acheteurs allemands sont les cartes de crédit/débit (29 %), les factures (26 %) et les paiements numériques (22 %). Cependant, la vérité est que certains Allemands peu risqués veulent éviter les cartes de crédit ou les dettes sous quelque forme que ce soit.

De plus, par rapport aux acheteurs en ligne britanniques, les Allemands se sentent moins confiants et moins confiants quant à la saisie d’une carte de paiement détails.

Il est important de rassurer l’acheteur allemand sur le fait qu’il a affaire à un système de paiement sécurisé. Lorsque vous commandez des produits en ligne, il est assez courant que les consommateurs allemands paient par la suite. Ainsi, le paiement sur facture, par opposition au paiement initial, est assez courant.

Les autres méthodes de paiement en ligne utilisées en Allemagne incluent PayPal, ELV, GiroPay, Sofortüberweisung, RatePay et le paiement à la livraison. Si les acheteurs en ligne allemands ne trouvent pas leurs méthodes de paiement préférées lors du passage à la caisse, 25 % abandonneront le panier.

Commerce électronique mobile

La part des ventes de commerce électronique au détail sur mobile en Allemagne s’élève à 38 %. Même si l’Allemagne est un peu en retard par rapport au Royaume-Uni (52 %), qui s’est classé premier, elle reste l’un des leaders du commerce électronique en Europe.

L’Allemagne n’a pas connu de croissance rapide de l’utilisation mobile à des fins de commerce électronique. Cependant, le commerce mobile connaît une croissance constante et semble enfin rattraper son retard.

Les achats à partir d’un appareil mobile alimentent croissance du commerce électronique en Allemagne. Il est juste de conclure que la garantie d’une optimisation mobile appropriée et d’une expérience d’achat mobile optimale doit figurer sur les listes de priorités des vendeurs en ligne.

Shopping transfrontalier

53 % des internautes allemands ont acheté un produit à l’étranger en 2015, ce qui est un bon résultat par rapport aux autres pays européens. En outre, l’Allemagne est responsable de 15 % des ventes transfrontalières mondiales. Les destinations d’achat en ligne des acheteurs en ligne allemands incluent le Royaume-Uni, les États-Unis et la Chine.

Avantages et défis liés à la vente en Allemagne

Avantages

L’Allemagne est stratégiquement située au cœur de l’Europe et fait partie des économies les plus fortes du monde. Étant un pays bien peuplé avec un pouvoir d’achat et d’achat élevé ainsi qu’une infrastructure logistique bien établie, il présente des opportunités pour les vendeurs de commerce électronique internationaux.

La maturité du marché allemand du commerce électronique signifie plus de concurrence, mais aussi plus prévisibilité et popularité des achats en ligne

Le taux normal de TVA en Allemagne est de 19 % (taux réduit de 7 %). Il est inférieur à celui de certains autres pays, par exemple au Royaume-Uni (20 %). Pour profiter du taux de TVA inférieur en Allemagne et augmenter vos marges bénéficiaires, il est possible de s’inscrire volontairement à la TVA sur place.

Il convient également de noter que l’Allemagne est l’un des principaux marchés européens pour le commerce transfrontalier. En d’autres termes, les Allemands souhaitent faire des achats sur des sites internationaux. Cela signifie que la configuration et la localisation de votre boutique en ligne sur le marché allemand peuvent vous rapporter de gros revenus supplémentaires.

Enfin, après avoir établi votre présence en ligne en Allemagne, vous pouvez également envisager d’autres marchés de commerce électronique germanophones, tels que l’Autriche et la Suisse. En raison des similitudes linguistiques et de la proximité géographique, de nombreux acheteurs autrichiens et suisses sont impatients d’acheter en Allemagne.

Défis

Tout d’abord, les vendeurs en ligne prévoient une expansion en Allemagne devrait tenir compte de la maturité de ce marché et d’un grand nombre d’entreprises concurrentes. Pour certains propriétaires de boutiques en ligne, il peut être préférable de tester les marchés émergents.

Deuxièmement, les taux de retour élevés peuvent être un peu gênants pour les détaillants. Les taux de retour vont de 5 à 10 % pour l’électronique à 70 % pour la mode dans les ventes en ligne. Cela est motivé par la protection des consommateurs prévue par la législation locale et les attentes élevées des consommateurs. Ainsi, une bonne solution peut être une adresse de retour locale.

Troisièmement, étant donné que l’allemand est parlé par 95 % de la population locale, certains vendeurs peuvent voir la barrière de la langue comme un obstacle.

Résumé

L’Allemagne fait partie des principaux marchés de commerce électronique en Europe et, à ce titre, devrait être considérée par les marchands en ligne internationaux soucieux de la croissance. Le marché peut présenter des défis tels que la maturité, les taux de rendement élevés et les consommateurs exigeants, mais son pouvoir d’achat total présente de grandes opportunités pour les propriétaires de boutiques en ligne.

Gagner la confiance des acheteurs allemands peut prendre un certain temps, mais vos efforts peuvent donner lieu à des clients qui seront des acheteurs passionnés, fidèles à votre marque pendant longtemps.

Faites donc quelques recherches et une fois que vous aurez identifié des opportunités pour votre boutique en ligne sur le marché allemand, gagnez l’acheteur local avec une expérience d’achat localisée !

Vous voulez plus d’informations comme celle-ci ?

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle pour recevoir les derniers contenus sur le leadership éclairé directement dans votre boîte de réception, qu’il s’agisse de blogs et d’articles de ressources, d’épisodes de podcasts, de webinaires et plus encore.